Menu

Les enjeux de la GPEC

Pourquoi une entreprise a-t-elle intérêt à anticiper ses besoins en compétences ?

On peut mettre en avant trois types d’enjeux interdépendants qui justifient qu’un chef d’entreprise s’intéresse à la question des compétences : des enjeux de performance économique, sociaux et de conditions de travail. Ces enjeux sont interdépendants car chacune des clefs d’entrée choisie va impacter les deux autres.

Les évolutions de marchés, le changement permanent dans l’environnement commercial, les modifications nécessaires du système productif et le contexte social, conduisent les entreprises à modifier leur organisation du travail, à renforcer leurs compétences humaines, à faire évoluer leurs pratiques de gestion des ressources humaines.

Anticiper les besoins en compétences permet d’apporter des réponses aux réalités auxquelles les entreprises sont confrontées en termes de performance, d’évolution des métiers (qualitative) et des effectifs (quantitative). Ces questions sont au cœur des démarches de GPEC.

Enjeux

 

Comment l’entreprise va-t-elle traduire cette anticipation?

Par l’élaboration d’un plan d’action GPEC. Il s’agit de permettre aux TPE et PME de disposer d’un outil concret et opérationnel.

Les principes sont ceux de la démarche de prévention des risques professionnels, testée sur différents secteurs comme les industries agroalimentaires, les services à la personne, les caves vinicoles, la grande plaisance, la photonique, la logistique ou le tourisme de territoire : unités de travail, points critiques, « risques compétences », mis en lien avec des actions, dispositifs, outils, acteurs à mobiliser et délais de réalisation.

Pour formaliser un plan d’action il est nécessaire de mettre en œuvre une démarche GPEC en interne.